CONCRETEMENT, QUE FAUT-IL FAIRE?

1) Etape N° 1 : L’école de conduite

Tout d’abord, il faut passer à l'auto-école afin de programmer et réaliser une évaluation.
Après avoir déterminé le nombre d’heures prévisionnelle, l'auto-école établi un devis pour la formation au permis et vous signez un contrat de formation.
Ce contrat est l’élément qui vous sert à formuler votre demande de prêt auprès des établissements financier.
 

2) Etape N° 2 : La banque

Ensuite donc, rendez vous dans une banque, un établissement de crédit ou un organisme associé (assurance, etc.) également partenaire pour l’examen du dossier.
A partir du montant établi sur le contrat signé avec l’école de conduite, trois niveaux de prêts sont proposés : 800, 1000 ou 1200 €.
Le niveau de prêt ne peut dépasser le montant défini par l’école de conduite. De plus il est fixé dès le départ et ne peut être changé.
 
L’acceptation du dossier dépend de l’établissement financier qui peut exiger des garanties, voir une personne caution ou coemprunteur. Pour les mineurs dans le cadre de la conduite accompagnée (AAC), ce sont les parents qui doivent emprunter.
 
Une fois accordé et après le délai habituel de sept jours de rétractation, le montant du prêt est versé à l’école de conduite et la formation peut débuter.